www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Orne

Vous êtes actuellement : Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 février 2007

CTPD 01.02.07

Déclaration du SNUipp 61 sur le projet de carte scolaire de l’IA

"La carte scolaire s’effectue encore cette année avec une dotation négative : 134 postes ont été rendus par le département depuis 1996 pour 1700 élèves en moins : soit 1 poste pour 12 élèves . On se prend à rêver de classes à 12. L’année dernière la prévision était de 251 élèves en moins et le constat de rentrée se situe à moins 201 élèves. soit une différence de 50 élèves ( soit 4 classes de 12 ).

Le département a eu un double retrait de fait puisque l’année dernière 3 postes n’ont pu être pourvu en personnel et que cette année ce sont 2,5 postes. Ce qui veut dire que pour l’année 2005/2006 se sont en fait 14 (11+3 ) retraits et que pour l’année 2006/2007 ce sont 16,5 retraits (14+2,5) : autant de moyens qui auraient pu être utilisés pour abonder les postes de remplacements, les postes E, ou des demandes d’ouverture qui n’ont pas pu être concrétisées à la rentrée 2006/2007.

A propos des effectifs prévisionnels. Pour les écoles maternelles, les prévisions sont beaucoup plus difficiles à estimer dans la mesure où les inscriptions en maternelle se font vers le mois de mai ; en règle générale les prévisions sont souvent sous-évaluées ce qui explique des décalages qui peuvent être importants entre les effectifs annoncés en décembre et ceux constatés à une autre période de l‘année. D’autre part, nous constatons à nouveau, faute de moyens et de volonté politique, une nouvelle baisse de la scolarisation des enfants de 2 ans. De nombreuses écoles, compte-tenu de leurs effectifs ne sont plus en capacité de scolariser cette tranche d’âge et ce malgré des demandes de parents laissant souvent des fratries partir vers l’enseignement privé qui, en perte de vitesse, espère s’ouvrir de nouveaux espaces de recrutements. La scolarisation demandée par les parents devrait être une mission de service public.

Nous constatons, dans le projet que vous nous avez soumis, que la part de fermetures sur les pôles scolaires n’est pas anodine. La politique de concentration des écoles permet dans le cadre de réduction de moyens de jouer avec une moindre incidence sur la moyenne par classe, chose qui s’avère plus difficile dans le cadre d’écoles à 3 ou 4 classes. De là à en conclure que la politique de l’administration de concentration répond à une nouvelle gestion des moyens dans une période de révisions des postes budgétaires, un pas que nous franchissons dans notre analyse de la situation départementale et de l’organisation territoriale."

 

19 visiteurs en ce moment

*Top Espace Pyramide
2, avenue Basingstoke
61 000 Alençon
Email : snu61@snuipp.fr
Téléphone : 02 33 26 80 95
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Orne, tous droits réservés.