www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Orne

Vous êtes actuellement : Carrière  / Changer de département  / Permutations 2013 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
10 juin 2013

Ineat et Exeat vers la Manche et le Calvados

Un comité directeur académique (sans représentation syndicale) est actuellement en réunion. Nous devrions en connaître les résultats demain en fin de journée.

Par ailleurs, il est dommage qu’une polémique sur ce sujet soit née tant il est sensible pour les collègues concerné.e.s : concerné.e.s tant dans leur vie familiale que professionnelle. Fait donc exceptionnel de notre part, le SNUipp 61 souhaite faire part à l’ensemble des collègues des conditions de cette nouvelle situation de blocage concernant les EXEAT. Comme nous l’avions toutes et tous noté lors des permutations nationales de l’année dernière (2012/2013), le département de l’Orne se situait dans les derniers départements en terme de taux de satisfaction pour rapprochement de conjoint.e. Les permutations de cette année n’ont pas amélioré réellement la tendance. Suite à nos interventions tant au niveau national, qu’académique que départemental : 1) Pour y faire face, le ministère s’était engagé après les permutations nationales à prendre en compte un certain nombre de situations familiales notamment les conjoint.e.s les plus éloignées les un.e.s des autres ainsi que le handicap. 2) Le recteur de l’Académie de Caen avec les 3 DASEN du Calvados, de la Manche, de l’Orne s’étaient engagés pour notre département à accorder une dizaine d’exeat de l’Orne vers le Calvados et environ 5 de l’Orne vers la Manche. Or, il s’avère au final que le Calvados est excédentaire d’une cinquantaine d’emplois. Contrairement à ce qui avait été annoncé, le DASEN du Calvados reviendrait sur les engagements annoncés .

Ce ne sont donc pas les quelques possibilités qui se sont ouvertes avec le complément national mais les choix de gestion du DASEN du Calvados qui seraient l’élément bloquant. Faire porter la responsabilité sur une organisation syndicale dans ce cas est un mauvais service rendu à toute la profession car les uniques responsables de cette situation sont nos employeurs. Le SNUipp ne sait jamais trompé de combat. Nous pensons que nous avons beaucoup mieux à faire pour défendre les intérêts des personnels et revendiquer pour l’école et ses personnels.

 

5 visiteurs en ce moment

*Top Espace Pyramide
2, avenue Basingstoke
61 000 Alençon
Email : snu61@snuipp.fr
Téléphone : 02 33 26 80 95
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Orne, tous droits réservés.