www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Orne

Vous êtes actuellement : Carte scolaire  / CDEN 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er décembre 2011

Compte rendu CDEN du 28 novembre

EVS aide à la direction

L’IA assure que la priorité est à l’aide à la scolarisation des enfants en situation de handicap. 600 h ont pu se dégager pour l’aide à la direction sur le quota des EVS aide à la scolarisation. « Cela fait déjà un gros volume ». Cela nous laisse plus que dubitatif car d’une part ce « volume » est pris sur l’aide à la scolarisation et que d’autre part celles et ceux qui ne scolarisent pas d’enfants en situation de handicap dans leur école ne verront rien venir. Cela ressemble à quoi ?

Effectifs des CLIS

Les cartes scolaires 2010 et 2011 ont à elles deux entériné la suppression de 4 classes de CLIS sur le département soit une baisse de 13,20% de l’offre en ce domaine. Pour autant, le nombre d’élèves orientés en CLIS n’a, lui, pas subi cette baisse, ayant même augmenté de 2,13% (selon vos chiffres) alors que l’inspection annonçait une baisse des effectifs de cet ordre. A ce jour, les CLIS du département accueillent, d’après vous 240 élèves. Dans les faits, ce sont 264 élèves qui sont accueillis aujourd’hui au sein des CLIS du département. En effet, aux 244 élèves orientés officiellement en CLIS, s’ajoutent 20 autres élèves qui la fréquentent sans y être comptés. 3 proviennent d’IME et y font des inclusions comme les textes le prévoient. Mais les 17 autres ont reçu une notification MDPH d’orientation en classe classique avec inclusion en CLIS. Nous nous interrogeons sur cette dénomination. Ces 17 élèves auraient donc dû recevoir une notification d’orientation en CLIS. Par conséquent le nombre d’élèves accueillis dans les CLIS a fortement augmenté alors que les possibilités d’accueil ont dans le même temps baissé. C’est pourquoi la FSU et son syndicat pour le premier degré le SNUipp demandent aujourd’hui au CDEN de s ’exprimer en votant le principe d’augmenter l’offre d’accueil dans ces structures et de comptabiliser tous les élèves de CLIS lors de l’élaboration de la prochaine carte scolaire. Pas de réponse claire de l’administration si ce n’est le Préfet qui remarque qu’il faut compter tout le monde. La carte scolaire nous en dira peut être un peu plus. La vigilance est d’actualité !

9 postes non utilisés

L’IA ne veut pas en entendre parler. « Il n’y a pas d’enseignant.e.s spécialisé.e.s , je ne peux pas les attribuer pour d’autres fonctions ». A notre remarque que dans les années passées des postes G avaient d’abord étaient gelés puis transformer pour l’année en poste de remplacement, il a dit que cela n’était pas de sa compétence. Alors FIN…pas si sûr. Le SNUipp ira jusqu’au bout de ce qu’il a entrepris.

La scolarisation des 2 ans

Selon l’IA, il n’y a pas de souci puisque les textes disent que les enfants de 2 ans peuvent être scolarisés dans la limite des places disponibles. A notre question, quelles places ? « C’est une autre question » mais nous n’en avons pas su plus si ce n’est quelques affirmations péremptoires « Ils ne viennent pas régulièrement dans la semaine » « ils dorment l’après-midi » « ils sont souvent absents »… L’école maternelle, vous avez dit l ‘école maternelle ?

Aide personnalisée et redoublement

Le taux de redoublement global est passé de 2,82% en 2008 à 1,03% en 2010. Selon l’IA, ce taux « gagné » est à mettre à l’actif de l’aide personnalisée. Sur quelle analyse cette affirmation ? « Vous me demandez un bilan de l’aide personnalisée dans le département, je passe… » Est-ce bien sérieux ?

 

15 visiteurs en ce moment

*Top Espace Pyramide
2, avenue Basingstoke
61 000 Alençon
Email : snu61@snuipp.fr
Téléphone : 02 33 26 80 95
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Orne, tous droits réservés.