www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Orne

Vous êtes actuellement : Questions de métier  / EVALUATIONS 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
23 mai 2011

Evaluations CM2 : lettre au ministre

Dans une lettre ouverte à Luc Chatel, le SNUipp, le SE et le SGEN contestent sa décision de placer les évaluations CM2 en fin d’année scolaire. Ils demandent au ministre de revenir à un dispositif d’évaluations diagnostiques, utiles aux enseignants, et programmées en début d’année.

Les trois principaux syndicats d’enseignants des écoles s’adressent au ministre de l’éducation nationale pour déplorer sa décision de placer les évaluations CM2 en fin d’année scolaire. A « une fiabilité scientifique douteuse » et une « utilité pédagogique plus que contestable », vient s’ajouter la confirmation que le dispositif n’a « d’autre finalité que d’établir un bilan des performances des écoles » s’insurgent les secrétaires généraux des trois syndicats. S’ils ne contestent pas l’importance de mesurer les résultats du système éducatif, la méthode n’est pas la bonne et, surtout, n’est d’aucune utilité aux enseignants des écoles pour faire progresser leurs élèves. Non seulement ces évaluations nationales ne sont pas exploitables, puisqu’elles ne permettent pas de diagnostiquer l’origine des difficultés des élèves mais, s’agissant du dispositif CM2, il accentuera « encore la rupture école- collège alors que tout doit tendre à rendre cette marche moins difficile à franchir, en particulier pour les élèves les plus fragiles ». Pour des évaluations utiles

C’est au contraire d’évaluations utiles, dont les enseignants ont besoin. Un dispositif « au service de la réussite des élèves », qui permette « à l’élève et à sa famille de connaître et comprendre ses réussites et ses difficultés, à l’enseignant de repérer la nature des erreurs de ses élèves afin de les aider dans leurs apprentissages ». La demande des trois syndicats est donc claire : un retour à des évaluations nationales diagnostiques, placées en début d’année scolaire. La balle est maintenant dans le camp du ministre. Il serait judicieux qu’il réponde rapidement.

Lisez la lettre en pièce jointe

 

8 visiteurs en ce moment

*Top Espace Pyramide
2, avenue Basingstoke
61 000 Alençon
Email : snu61@snuipp.fr
Téléphone : 02 33 26 80 95
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Orne, tous droits réservés.