www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Orne

Vous êtes actuellement : Carrière  / Comptes rendus CAPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 mars 2020

Compte-rendu de la CAPD du 24 mars

La CAPD s’est réunie en visioconférence ce jour du fait du confinement et de la fermeture des écoles et établissements.

Liste d’aptitude direction d’école 2020

21 candidat·es au total.

13 collègues dispensé·es d’entretien (faisant fonction de directeur·trice en 2019-2020 ou étant inscrit·e précédemment sur liste d’aptitude).

8 collègues devaient se présenter devant la commission. 6 ont obtenu un avis favorable, 1 un avis défavorable, 1 personne ne s’est pas présentée à la commission.

Voici la liste des 19 collègues inscrits sur la liste d’aptitude 2020 : Stéphanie Catoire, Isabelle Foubert, Sidonie Gaugne, François Gauttier, Amélie Guinot, Marie-Odile Guth, Denis Jacques, Stéphanie Jajolet, Jérémy Jinjolet, Loic Jouny, Marianne Karanfilli, David Le Mouellic, Philippe Lecapitaine, Marion Lecoeur, Pascaline Lelardeux, Marion Morvan, Stéphanie Mourier, Mathilde Richard, Séverine Soulet.

Départ en formation CAPPEI

L’administration n’a pas souhaité répondre à cette question qui ne serait plus du ressort de la CAPD depuis l’application de la loi de transformation sociale du mois d’août 2019.

Départ en congé de formation à la rentrée 2020

La DASEN dispose de 24 mois de crédit-temps de formation. 3 collègues se sont portées candidat·es.

Une collègue a été retenue ce qui représente 4 mois de crédit-temps de formation utilisé.Cependant, les deux autres candidates vont être, à notre demande, recontactées car l’administration avait priorisé leur demande de temps partiel et de disponibilité.

Questions diverses posées par le SNUipp61

Absences non remplacées : 12,5 % au 29 février depuis la dernière capd

Carte scolaire : les collègues impacté.es seront joint.es sur leur téléphone portable par leur IEN et recevront un courrier sur leur boite professionnelle.

Professeurs des écoles stagiaires : les groupes de tutelle vont se réunir fin mars en visioconférence. Ils vont identifier les stagiaires pour lesquels une inspection sera nécessaire. Du fait de la situation sanitaire, l’administration n’est pas en mesure d’annoncer quand celle-ci sera lieu.

RDV de carrière de la période 4 : Rien ne s’oppose à ce qu’ils soient reportés au moment du retour à la normale mais l’administration attend des directives ministérielles sur ce point.

Situation coronavirus dans le département

Le SNUipp a demandé qu’un point soit fait sur le sujet. L’IENA explique qu’il a des informations rassurantes sur la situation des écoles par les directeurs et directrices avec lesquels il prend contact. (Il s’est donné l’objectif de toutes et tous les contacter d’ici la fin de la semaine.) Il y a très peu de familles avec lesquelles un lien n’a pas été établi depuis la fermeture des écoles.

Le SNUipp-FSU a interrogé l’administration sur la question des conditions d’accueil des enfants de soignant-es et sur la continuité pédagogique.

Accueil des enfants de soignant-es.

Le SNUipp-FSU a expliqué que les enseignant-es ne disposent pas d’un protocole d’accueil et n’ont pas de matériel spécifique pour assurer la sécurité sanitaire des enfants et des personnels (pas de gel partout, pas de masques). Un courrier intersyndical a d’ailleurs été rédigé au niveau national pour demander que des mesures de protection et d’hygiène soient appliquées.

PDF - 167.3 ko
23mars-courrier_educvdef

Concernant la mise en place d’un protocole, l’IENA explique qu’il devrait être validé par une autorité médicale. La réflexion est en cours. Dans l’absence d’autres précisions, ce sont les gestes barrière qui prévalent. Une IEN ajoute que sur la question de l’hygiène, la foire aux questions du 23 mars précise que le ménage doit être fait deux fois par jour. Elle explique que la FAQ vaut circulaire. Interrogé sur les recours en cas de manquement d’une collectivité, il est précisé que ce sont les IEN qui sont les interlocuteurs à privilégier quels que soient les problèmes rencontrés. La préfecture pourrait être sollicitée si nécessaire.

L’IENA souhaite que le nombre d’adultes, pour prendre en charge les élèves sur les établissements d’accueil, ne soit pas trop important pour des raisons sanitaires.

Le SNUipp-FSU a demandé que les collègues qui assurent le service minimum soient pourvu-es de masques (après les soignant-es évidemment). Sur cette question, la secrétaire générale a entendu la demande mais cela n’est pas prévu.

Continuité pédagogique

Le SNUipp-FSU intervient sur la manière disparate dont la notion de continuité pédagogique est comprise par les enseignant-es mettant parfois en difficulté parents et enfants et créant une inégalité forte entre élèves.

L’IENA souligne que le lien social est maintenu et que c’est un élément très positif. Les enseignant-es peuvent être accompagné-es dans l’utilisation des outils numériques par les CPCTICE. Il pense que les demandes vont se réguler avec le temps. Les équipes de circonscription travaillent à améliorer des propositions sur le site Prim61.

  Les représentantes en CAPD : Emmanuelle Hallouard, Ségolène Langevin, Lydie Buguet, Odile Le Lann.

 

67 visiteurs en ce moment

*Top Espace Pyramide
2, avenue Basingstoke
61 000 Alençon
Email : snu61@snuipp.fr
Téléphone : 02 33 26 80 95
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Orne, tous droits réservés.