www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Orne

Vous êtes actuellement : Direction d’école 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
27 janvier 2020

Compte rendu du GT direction d’école du lundi 27 janvier : du temps, du temps, du temps

Aujourd’hui a eu lieu un groupe de travail concernant la direction d’école.

Etaient présentes les 3 organisations syndicales dans le département et les directeurs/trices de vie scolaire l’IA adjoint et la CPD formation continue.

L’IA adjoint a présenté le contexte de cette réunion avec un retour sur le questionnaire au niveau national et au niveau départemental.

Voici ce qui s’est dégagé dans l’Orne :

- Remarques générales

o Manque d’autonomie sur l’organisation des 108h

o Sens des tâches demandées

o Clarification des missions des adjoint-es auprès des directrices/teurs

  Aide aux missions

o Demande d’augmentation du temps de décharge plus particulière ment Situation des écoles de moins de 4 classes

o Aide au secrétariat

o Augmentation des indemnités

o Création d’imprimés simplifiés ou courriers type

- Formation à mettre en place

o Juridique

o Protection de l’enfance

o Gestion des conflits

o Animation d’équipe

o Temps d’échanges entre pairs

o Stage d’écoles

Voici ce que le SNUipp a porté lors de cette réunion.

En premier lieu et surtout : Du temps pour la direction

Le SNUipp revendique à minima une décharge hebdomadaire pour l’ensemble des écoles quelle que soit la taille de l’école et l’augmentation du temps de décharge pour l’ensemble des écoles.

En attendant d’atteindre cet objectif, nous avons repointé (car ce n’est pas la première fois que nous le faisons) quelques demandes précises

  APC

Exonérer l’ensemble des directrices et directeurs de l’APC Ce serait un geste significatif pour les petites écoles et qui ne coûte rien en termes de postes

- Demande de décharge supplémentaire

o Augmentation de la décharge des écoles 3 classes qui ne sont pas en RPI 1ère étape à 20 jours de décharge par an au lieu de 10 jours

o Cumul des décharges coordination RPI + et décharges statutaires

48 écoles RPI dispersées (ou 46 si on exclut les directions uniques) Dont 6 RPI avec site 4 classes

o Augmentation des décharges des écoles avec 1 ULIS : 3 écoles avec ¼ de décharge, 4 écoles avec 1/3 de décharge, 6 écoles avec ½ décharge, 3 déjà en décharge complète.

o Passage des écoles à 9 classes à mi-temps

5 écoles à 9 classes (en dehors du REP et des écoles d’application), ce qui existait en 2014 dans le département.

o Situations particulières :

Ceton et Boucé qui scolarisent les enfants des maisons de l’enfance à proximité

Desnos qui cumule 2 classes externalisées de La providence + 1 ULIS

Point du Jour dont les indicateurs correspondent à un public de REP+ mais qui n’en fait partie

Anne Frank qui accueille une UE autisme + ULIS

o Ecoles en travaux / en déménagement

Suite à plusieurs situations sur les 2 dernières années, nous avons demandé à ce que les écoles dans ce cas puissent bénéficier d’une aide ponctuelle (brigade à disposition…)

L’IA adjoint a renvoyé à des décisions ministérielles, le SNUipp pense que cela n’empêche pas des décisions départementales que nous connaissons par exemple pour les écoles avec 2 ulis, les coordinations de RPI, les écoles multi-sites sur 2 communes différentes, les écoles en REP/REP+ qui ont un taux de décharge supérieur aux seuils nationaux.

… Et d’autres mesures et difficultés rencontrées

  Suppression des tâches relevant du contrôle : tableau des 108h, demandes d’autorisation d’absence avec avis de la direction, envoi des compte-rendu des conseils de cycle et conseils des maîtres à l’IEN, tableau APC.

  Fin des remontées via des enquêtes dont l’administration possède déjà les informations : répartition pédagogique par exemple…

  Aucune réponse ne doit être exigée en dehors du temps de décharge dédié à la direction d’école (à minima disposer d’une semaine de délai).

  Réunions de directeurs et directrices sur le temps de service avec remplacement systématique si elle a lieu sur temps de classe.

  Problématique des relations avec la collectivité, des responsabilités des un-es et des autres ainsi que les interlocuteurs et les procédures.

  Ne pas organiser de réunions institutionnelles 2 fois dans la même semaine

  Ne pas organiser la formation par ½ journée et d’autant plus lorsque c’est loin

  Problématique de l’entretien des écoles. Dans nombre d’écoles, les directrices/teurs rencontrent des difficultés quant à l’entretien correct des locaux

Cette liste n’est pas complètement exhaustive des besoins, nous en sommes conscientes. Nous aurons d’autres réunions, nous continuerons à vous tenir informé-es.

 

44 visiteurs en ce moment

*Top Espace Pyramide
2, avenue Basingstoke
61 000 Alençon
Email : snu61@snuipp.fr
Téléphone : 02 33 26 80 95
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Orne, tous droits réservés.