www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Orne

Vous êtes actuellement : Carte scolaire  / CDEN 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
30 novembre 2017

Compte-rendu du CDEN du 28 novembre

Un aiguillage sur les UPE2A, la sixième SEGPA, les rythmes scolaires ou encore la rentrée 2018.

Le CDEN de bilan de rentrée s’est tenu ce mardi 28 novembre.

UPE2A (Unité Pédagogique pour Elèves Allophones Arrivants) :

La Dasen a ouvert un poste à mi-temps dédié à cette mission pour expérimentation cette année à La Fontaine à Alençon. Cette ouverture pourra être pérennisée après évaluation de l’expérimentation.

Dédoublement des CP et CE1 dans les REP et REP+ :

A la rentrée 2017, les CP du REP+ ont été dédoublés ce qui représente 3 classes dans notre département. La Dasen a laissé l’autonomie aux équipes de dédoubler le CP ou de travailler en co-intervention avec le PMQC de l’école.

La Dasen souhaite dédoubler les CP et CE1 des autres écoles de REP et REP+ dès la rentrée 2018 en utilisant entres autres les moyens PMQC de ces écoles.

SEGPA :

La Dasen s’interroge sur l’augmentation des effectifs en 6ème Sega cette rentrée. Pour la rentrée 2018, la DASEN souhaite que l’entrée en Segpa s’effectue en 5ème après une orientation en fin de cycle 3. Le SNUipp est intervenu pour dénoncer ce choix.

Perte d’élèves / Baisse des effectifs : des inquiétudes pour la rentrée.

L’ensemble des écoles du département perd cette année encore des élèves (-574 sur les 502 prévues dans les écoles publiques). Les écoles privées sous contrat gagnent de leur côté 60 élèves. Pour le SNUipp, l’école publique paie encore la réforme des rythmes. En raison de cette perte elle souhaite mettre en place une convention ruralité.

Convention ruralité : premiers éléments

La Dasen souhaite mettre en place une convention ruralité dans notre département pour anticiper et travailler la carte scolaire pour les 4 prochaines années. Elle constate que certains territoires se désertifient plus vite que d’autres. Cette convention ruralité lui permettrait de négocier des moyens pour notre département rural. Pour le SNUipp, les regroupements / fusions n’ont que pour objectif de « rationnaliser les moyens ». En ce sens, il est intervenu en demandant que la mise en place de cette convention ne se fasse pas au détriment des conditions de scolarisation des élèves (Trajets, transports allongés...). La Dasen a commencé à consulter les élus et demandé une étude à l’INSEE et souhaite que la convention soit signée en juin.

Rythmes scolaires :

La DASEN a rappelé que la pause méridienne ne peut être inférieure à 1h30. La Dasen sera très attentive aux horaires des APC auxquelles tous les enfants doivent avoir la possibilité de participer notamment en cas d’utilisation des transports scolaires. Le SNUipp est intervenu pour évoquer les différentes contraintes qui ne relèvent pas des équipes enseignantes.

L’ensemble des propositions d’OTS doit être retourné aux IEN pour le 18 décembre. Les services de la DSDEN étudieront les propositions en janvier puis les transmettront au Conseil départemental. Le CDEN se tiendra en avril.

Encore une fois ce n’est pas l’intérêt des enfants qui va primer mais les choix économiques.

Une évaluation de la mise en place de la semaine de 4,5 jours et des TAP est en cours depuis la rentrée. D’une part, des questionnaires en ligne ont été envoyés aux équipes enseignantes, d’autre part des entretiens avec des élu-es, des parents, enfants, équipes enseignantes, équipes d’animation ont été menés dans différentes écoles. Le compte rendu de cette consultation sera communiqué dans la première quinzaine de décembre.

 

18 visiteurs en ce moment

*Top Espace Pyramide
2, avenue Basingstoke
61 000 Alençon
Email : snu61@snuipp.fr
Téléphone : 02 33 26 80 95
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Orne, tous droits réservés.