www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Orne

Vous êtes actuellement : Carrière  / Mouvement intradépartemental 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
3 juin 2017

PREMIER MOUVEMENT : ÉPILOGUE

L’épilogue de cette semaine compliquée pour le mouvement a eu lieu ce vendredi.

En effet, une décision tardive (ce lundi veille des résultats officiels du mouvement) ayant été prise par le Recteur concernant l’application en urgence d’une circulaire datant du 24 avril concernant les EREA, les résultats du mouvement se trouvaient perturbés.

Les conséquences de cette décision étaient l’annulation de l’affectation de plusieurs personnels sur l’EREA entraînant une inégalité de traitement pour ces mêmes personnels quant au mouvement qu’ils n’avaient pu effectuer en connaissance de cause mais aussi la mise en danger d’un projet éducatif pertinent dans l’intérêt des usagers au sein de l’EREA de la Ferté Macé. Le SNUipp61-FSU agissant toujours par souci de transparence et d’égalité s’est saisi de ce sujet. Il s’agissait de défendre sur le fond la pérennité d’une offre de service public efficiente dans l’intérêt d’élèves à besoins éducatifs particuliers. Il s’agissait de défendre sur la forme l’intérêt de personnels face à une inégalité de traitement et d’une situation professionnelle et personnelle mise en danger de manière imprévue.

La première étape pour le SNUipp61-FSU a été de rencontrer très rapidement, mardi midi la DASEN afin de lui faire part de ses réflexions et de demander à ce que ces personnels puissent avoir un mouvement équitable. Attentive la directrice académique a évoqué un résultat de mouvement officiel le 6 juin. Toutefois, il semble qu’il y ait eu une méprise sur la demande du SNUipp61-FSU et en fin d’après midi du mardi 30 juin, la direction académique nous apprenait que les résultats initialement prévus du mouvement étaient maintenus en intégrant les postes que certains des enseignants lésés obtenaient au regard de leurs vœux hors EREA.

La deuxième étape fut pour le SNUipp de réintervenir en marge du CDEN du mercredi 1 er juin auprès de la DASEN qui prêtait à nouveau une oreille attentive et proposait pour répondre aux conséquences de rencontrer dès le lendemain les personnels de l’EREA. Ceux-ci demandaient à être accompagnés d’un représentant du SNUipp61-FSU. La DASEN se montrait à nouveau très attentive aux conséquences individuelles des personnels concernés qu’elle rencontrait un à un en présence du représentant SNUipp61-FSU mais aussi aux arguments des personnels quant à la circulaire en question et à l’intérêt du projet éducatif de l’internat de l’EREA.

Le lendemain elle rencontrait le chef d’établissement de l’EREA et lui faisait part de son arbitrage suite à ces différents rendez-vous. Elle décidait de répondre aux intérêts des usagers de l’EREA et de ses personnels à titre professionnel et personnel. Ainsi elle annonçait qu’elle réattribuait les postes de professeurs des écoles éducateur en internat pour l’année prochaine concernant celles et ceux qui étaient déjà présent.e.s cette année scolaire.

En conséquence, les postes qui leur avaient été attribués en modification lors de la CAPD sont attribués en définitif à celles et ceux qui s’y seraient vu affectés sans cet épisode.

Deux remarques du SNUipp61-FSU :
- Nous tenons à saluer l’écoute par la DASEN des arguments des personnels de l’EREA et des représentants du SNUipp61-FSU dans l’intérêt des usagers de l’Éducation nationale et des personnels et de l’institution.
- Nous regrettons que seul le SNUipp61-FSU se soit battu auprès des personnels de l’EREA sur ce sujet.

 

23 visiteurs en ce moment

*Top Espace Pyramide
2, avenue Basingstoke
61 000 Alençon
Email : snu61@snuipp.fr
Téléphone : 02 33 26 80 95
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Orne, tous droits réservés.