www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Orne

Vous êtes actuellement : Questions de métier  / La LECTURE dans tous ses états 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
9 avril 2006

Lecture : le pire est évité le mal est fait (extrait de l’édito de Jacques Bernardin)

Voici la conclusion d’un édito de Jacques Bernardin, professeur à l’IUFM d’Orléans-Tours et membre du GFEN

Mais s’agit-il vraiment de résoudre les difficultés des élèves ?... Au-delà de la lecture, c’est de refondation de l’école qu’il s’agit, refondation structurelle et idéologique. « D’abord, il faut revenir sur l’idéologie selon laquelle l’élève doit ‘construire lui-même ses savoirs’ (...). Refondation de l’école sur l’essentiel, réaffirmation de l’autorité des professeurs, responsabilisation des parents, lutte contre la violence scolaire...(...) Rendons aux professeurs les moyens d’exercer leur autorité légitime » explique le ministre qui a ouvert, selon ses propres termes des « chantiers de bons sens » ( !)1 : l’apprentissage de la lecture n’est qu’une des pièces, la « relance » des ZEP et la diversification des voies au collège (apprentissage à 14 ans) forment un ensemble cohérent. Apprendre à déchiffrer, cela suffira bien pour ces jeunes qu’on n’estime pas capables de plus, qu’on va orienter précocement en les ligotant dans un Projet Personnalisé leur désignant la porte à prendre et les bonnes manières. Y aurait-il besoin de plus pour les postes auxquels on les destine ? Il s’agit moins de les former à l’emploi qu’à l’employabilité : il faut pour cela qu’ils intériorisent le sentiment de leur « juste place », qu’ils soient prêts à se plier aux règles sociales et aux exigences patronales. Les autres élèves ont suffisamment d’expériences et d’appuis culturels dans leur environnement familial pour en faire autre chose. Le maître enseigne et ordonne, l’élève répète et obéit : derrière la méthode, il s’agit du « gouvernement des esprits ». Point n’est besoin de développer l’imagination, la capacité de mise en relation et l’esprit critique, cela pourrait être préjudiciable à l’ordre social2.

Jacques BERNARDIN 27 mars 2006

 

11 visiteurs en ce moment

*Top Espace Pyramide
2, avenue Basingstoke
61 000 Alençon
Email : snu61@snuipp.fr
Téléphone : 02 33 26 80 95
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Orne, tous droits réservés.