www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Orne

Vous êtes actuellement : Le SNUipp 61 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 octobre 2014

Compte-rendu de l’audience du SNUipp-FSU 61 avec le DASEN du mardi 7 octobre

Le SNUipp-FSU 61 avait demandé une audience sur les points suivants :
- journée de solidarité et projet d’école
- formation des PES
- mobilité des personnels
- modalités de récupération pour les composites et brigades
- décharge pour la direction d’école pour les écoles ayant moins de 6 heures
- élections des représentant.e.s de parents d’élèves dans les RPI
- groupe de travail sur la simplification des tâches administratives
- calendrier indicatif des instances
- contrats aidés (critères de renouvellements, cdisation, communication)
- comité de suivi des rythmes
- demandes de justificatifs d’absence (6 mois après)
- élections professionnelles
- modalités de remplacements des stages syndicaux et des réunions d’informations syndicales

Finalement nous n’avons pu aborder l’ensemble des points. Voici le compte rendu des points qui ont été abordés.

- journée de solidarité et projet d’école Nous avons signalé que certaines écoles avaient déjà effectué leur journée de solidarité fin août. L’administration a accepté de recenser les écoles concernées. Nous vous proposons de nous informer également afin de suivre votre situation. Pour le SNUipp-FSU, il n’est pas question de refaire ces heures.

- formation des PES Pour les PES à ½ temps, nous avons interpellé le Dasen sur le fait que certain.e.s d’entre eux/elles effectuent plus que les 12h hebdomadaires en moyenne ( parfois 1h en plus par semaine soit 36h par an). Sachant, qu’en sus de ce temps devant élèves, il y a un temps non négligeable de préparation, nous avons demandé que chaque temps dépassé soit récupéré. L’IEN-A ne comprend pas qu’en début de carrière, les collègues comptent leur temps. La direction académique s’engage à étudier la situation au cas par cas. Par ailleurs, nous avons réclamé de la souplesse sur les temps d’APC et de concertation pour les collègues à mi-temps qui n’étant pas présents lorsque ceux-ci se tiennent ne font pas le nombre d’heures demandées. Nous avons également alerté la direction académique sur la charge de travail parfois quémandée aux stagiaires quant à leur préparation de classe. Il est important que les équipes de suivi explicitent leurs demandes de sorte que la charge de travail ne soit pas insurmontable.

- mobilité des personnels Le DASEN n’est pas très optimiste quant aux possibilités pour la rentrée prochaine. Il nous a dit que la réflexion et le travail se faisaient au niveau académique, nous en reparlerons donc au prochain CTA le lundi 10 novembre.

- modalités de récupération pour les composites et brigades Le CTSD doit être consulté sur les modalités de récupération. L’administration n’a rien prévu pour l’instant. Le SNUipp-FSU 61 vous propose de nous signaler dès à présent si vous avez déjà des heures à récupérer afin que nous puissions en assurer le suivi.
- décharge pour la direction d’école pour les écoles ayant moins de 6 heures. Nous avons eu une fin de non-recevoir sur les possibilités de récupérer ces heures que ce soit par un.e brigade ou sur le temps d’APC. Nous vous conseillons tout de même d’effectuer vos demandes de compensation et de nous les transmettre. Il nous a rappelé qu’il allait remettre à plat les décharges de direction, ce qui ne laisse présager rien de bon notamment pour les RPI. Il est évident que la direction académique ne mesure pas assez la charge de travail que représente une direction d’école.

- élections des représentant.e.s de parents d’élèves dans les RPI Les collègues directrices/eurs qui ont maintenu une élection ne seront pas mis en difficulté par l’administration.

- modalités de remplacements des stages syndicaux et des réunions d’informations syndicales Pour le SNUipp, le courrier de l’administration sur les réunions d’informations syndicales arrivé dans les écoles en fin de semaine est totalement restrictif. La moitié des écoles ont 5 classes et moins, les collègues dans ces écoles n’auront de fait pas accès à ce droit syndical (participation à une réunion d’informations syndicales sur le temps devant élèves). Nous n’avons pas trouvé de point d’accord avec la direction académique qui n’envisage pas de remplacement sur les petites structures. Pour nous, le fait que des remplaçants soient inemployés des jours de RIS alors que des collègues se seraient vus interdire l’exercice de ce droit serait une mise en évidence de la volonté de nuire à ce nouveau droit. Nous avons fait suivre cette circulaire restrictive du DASEN à notre secrétariat national pour interpellation du cabinet ministériel. Nul doute qu’il y aura des suites. Par ailleurs, lorsque vous avez informé votre IEN de votre participation à une RIS sur temps devant élève, celui-ci doit vous signaler par écrit son refus ! La direction nous a confirmé le fait que ces refus vous seraient signifiés par écrit. Faites nous les suivre, ils nous seront utile dans nos démarches afin de démontrer l’atteinte à l’exercice de ce droit syndical.

Faute de temps, les autres points n’ont pas été traités, nous avons demandé une nouvelle audience.

 

21 visiteurs en ce moment

*Top Espace Pyramide
2, avenue Basingstoke
61 000 Alençon
Email : snu61@snuipp.fr
Téléphone : 02 33 26 80 95
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Orne, tous droits réservés.