www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Orne

Vous êtes actuellement : Carte scolaire  / CTPD/CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
20 juin 2014

Compte-rendu CTSD du 20 juin 2014

Nous vous souhaitons bonne lecture de ce compte-rendu du CTSD de ce jour.

Lecture des déclarations préalables : Snuipp-Fsu FSU Sud éducation : Sud Education annonce qu’ils s’associent à la FSU sur le fait de ne pas avoir reçu les documents dans les délais.

1) Organisation de la semaine dans le 1er degré.

Des demandes d’expérimentation ont été faites pour 10 écoles. D’après l’administration, il y a consensus conseil d’école/élus pour 9 écoles : Chailloué, Mortrée, Cerisé, Condé sur Sarthe, Domfront Brel-Brassens et Domfront St Front, La Coulonche, La Sauvagère et St Denis sur Sarthon. Les avis des conseils d’école seront suivis.

Le SNUipp demande à être informé de tous changements même pendant la période des vacances scolaires.

Le DASEN a rappellé que le département a eu peu de modifications avec le décret Hamon par rapport à d’autres départements.

La FSU a demandé s’il y a une date butoir dans les demandes de modifications des horaires ? La FSU a exprimé son inquiétude quant aux écoles privées qui font la promotion de leur fonctionnement sur 4 jours.

Le SNUipp-FSU a appelé à la bienveillance du DASEN quant à une éventuelle perte d’effectifs liée à la fuite vers le privé. Le SNUipp s’est félicité que les avis des conseils d’école soient pris en compte dans les demandes de dérogation mais a regretté que cela n’ait pas pu être le cas pour l’ensemble des projets.

Le DASEN a évoqué qu’il serait attentif par rapport au privé. Il a évoqué le blog d’informations pour les parents d’élèves sur le site du ministère.

Suite à une question de la FSU, le DASEN a confirmé qu’il ne donnerait pas d’avis favorable s’il n’y avait pas consensus.

Le DASEN a fait remarquer que si l’on souhaitait que cette réforme n’entraîne pas de départs dans le privé alors il fallait arrêter de critiquer cette réforme.

La FSU a répondu qu’il s’agissait pour les parents avant tout d’un problème d’organisation. D’autant plus quand vient s’ajouter le coût des NAP (Nouvelles Activités Périscolaires), garderie...

Le secrétaire général nous a informé que le travail du groupe d’appui départemental a débouché entre autres sur l’élaboration d’une charte d’utilisation des locaux ainsi que sur la nécessité de l’existence d’un coordinateur pour l’organisation des NAP.

L’Unsa a rappellé qu’il est nécessaire de mettre en place un comité de pilotage et comité de suivi local.

2) Dispositif « Plus de maîtres que de classes ».

Voici la liste des 16 avant projet reçus (en dehors des 2,5 postes attribués dans les zones d’éducation prioritaire) :

Flers : Roland-Victor Hugo et Morin La Fontaine à Flers, La Ferrière aux Etangs

Argentan : Sées Louis Forton, Jacques Prévert et Anne Franck à Argentan, Ecouché 

Alençon 1 : Courteille et Robert Desnos

Ferté-Macé : Carrouges, RPI de la Sauvagère, Céaucé, Domfront St Front, la Ferté Macé Jacques Prévert

Mortagne :  Nocé, Rémalard

Aucun projet dans la circonscription de l’Aigle.

Les critères retenus par l’administration : Effectifs de l’école Nombre d’élèves repérés en difficultés en maths et/ou en français Pourcentage d’élèves en difficulté Nombre d’élèves présentant un retard scolaire Nombre d’élèves pour lesquels un PPRE a été formalisé Nombre d’élèves ayant fait l’objet d’un ou de plusieurs recueils d’informations préoccupantes Cohérence du projet

La FSU a regretté que les implantations ne soient que des mi-temps. Le terme de « saupoudrage » évoqué dans la déclaration préalable a été réfuté par l’administration.

L’Unsa a demandé que les maîtres surnuméraires soient présents dans les classes le matin.

L’IA-adjoint a répondu que l’organisation des maîtres surnuméraires serait à la journée pour éviter les changements en cours de journée.

Ci-dessous la liste des écoles retenues pas l’administration : Roland Victor Hugo à Flers, Louis Forton à Sées, Prévert Maupassant à Argentan, Carrouges, Domfront St Front, RPI de la Sauvagère, Nocé Rémalard.

N’ayant reçu les documents préparatoires à peine 48 heures avant au lieu des 8 jours prévus dans les textes, l’ensemble des organisations syndicales a décidé de voter contre la proposition de l’administration. Vote unanime contre : 10 voix contre ; 0 pour ; 0 abstention. Suite à ce vote unanime, un CTSD aura lieu le 1er juillet lors duquel un nouveau vote aura lieu.

3) Présentation du plan de formation continue.

Nous n’avons pas reçu les documents préparatoires du plan de formation continue ce qui nous a pas empêché de le préparer en amont.

L’administration a rappelé les priorités nationales et académiques. Trois axes :

- Formations statutaires : Pour les PES : avec une intégration au sein de l’ESPE = jeudi-vendredi et un mercredi sur deux

Formation initiale des directeurs : 5 semaines (3+1+1) ; 1 semaine de formation pour les directeurs faisant fonction en septembre ; pour la première fois, 1 semaine de formation pour les directeurs qui sont en poste depuis plusieurs années = pour permettre des temps d’échanges et de « mises à jour ».

Formation des enseignant.es exerçant pour la 1ère fois auprès d’élèves à besoins particuliers.

La préparation au CAPASH

CAFIPEFM : une réunion d’information aura lieu le 1er juillet suivie d’une action de formation. La date de cette réunion a été avancée pour avoir plus de temps de réflexion pour le sujet de mémoire à déposer pour le 15 septembre.

- Autres formations : Dispositif « Plus de maîtres que de classes » : formation départementale pour les maîtres surnuméraires et une formation sur site pour les équipes de chaque école.

Formation départementale pour le dispositif « scolarisation des enfants de moins de 3 ans » : pour les enseignant.e.e.s et directeurs et directrices concerné.e.s.

Mise en œuvre du conseil école-collège : une journée de formation pour tous les collèges (moitié des écoles en 2014-2015 et l’autre moitié en 2015-2016 ).

Formations de formateurs : pour accueillir au mieux tous les PES l’année prochaine.

Accompagnement des T1 pour répondre aux besoins qui auront pu émerger.

- Développement de la culture professionnelle :

Maîtrise de la langue : apprentissage de la lecture, compréhension de la lecture appuyée sur la littérature Maths : notion de nombre, résolution de problèmes Sciences : démarches d’investigation LVE : parcours culturelle, programmation classe/école EPS : la natation.

Formation sur le climat scolaire : problématique filles-garçons  Evaluation des acquis dans le cadre du socle commun.

Environ 50 journées seront à candidature individuelle.

Animations pédagogiques : rien est défini pour l’instant.

La FSU a redemandé qu’il y ait un conseil de formation continu. L’administration a refusé.

Questions diverses FSU :

- Nous souhaitons que soient abordés les situations d’écoles demandant une réouverture/ouverture. Le DASEN considère qu’il n’y a pas nécessité de mesures d’ajustement pour l’instant.

- Suite au dernier CDEN, quel est le solde d’ETP ? Réserve de rentrée : 4 ETP + 1 ETP (poste d’Ulis de Briouze qui n’a pas été créé).

L’année prochaine, le temps de décharge des directeurs sera revu. La FSU a redemandé le rétablissement des mis-temps de décharge pour les écoles à 9 classes. L’administration reste sur une position intérmédiaire : 0,33 de décharge. L’Unsa s’en est réjoui.

- Combien de directrices et directeurs ont perçu des heures péri-éducative au titre de la mise en place de la réforme ? Quel est le montant ? Pour combien d’heures ? L’ensemble des directrices et directeurs ont dû toucher l’équivalent de 5h30 d’IPE (indemnités péri-éducatives). Si vous ne l’avez pas touché, contactez-nous.

- Les écoles ayant un EVS aide à la direction, continueront-elles d’en bénéficier à la rentrée ? Y aura-t-il de nouveaux recrutements ? Sur quels critères ? Nous n’avons pas de réponse quant à la pérennité des postes, l’administration espère donner une réponse avant les vacances.

Questions diverses Sud éducation :

- Les contrats CUI seront-ils transformés en AESH à la rentrée ? Réponse de l’administration : les AESH n’ont pas vocation à remplacer les CUI.

- EVS à la direction : les contrats vont-ils être prolongés à la rentrée pour ceux qui en font la demande ? Cf. réponse au-dessus.

 

25 visiteurs en ce moment

*Top Espace Pyramide
2, avenue Basingstoke
61 000 Alençon
Email : snu61@snuipp.fr
Téléphone : 02 33 26 80 95
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Orne, tous droits réservés.