www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Orne

Vous êtes actuellement : Carte scolaire  / CTPD/CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
11 avril 2014

Compte-rendu du CTSD du jeudi 10 avril

Situations problématiques sur certaines écoles, effectifs importants en maternelle, absence de vrais postes de - de 3 ans, manque d’ambition en REP+, problèmes de remplacements, disparition de 7 postes : Le SNUipp-FSU intervient en CTSD !

Voici le compte-rendu du CTSD qui s’est tenu ce matin :

Lecture des déclarations préalables :
- SNUipp-FSU (ci-joint)
- Sud Education

Préparation de la rentrée scolaire 2014 dans le 1er degré.

Les prévisions pour la rentrée dans l’Orne sont de - 274 élèves (- 142 pour le Calvados, - 383 pour la Manche, soit – 799 élèves dans l’académie au total)

Les modalités de répartition des postes =

- prise en compte de la démographie
- taille et caractéristique de l’école
- prise en compte de la ruralité
- dispositif REP+ et RRS
- dispositif « plus de maitres que de classes »
- brigade
- ajustement de rentrée
- COMEX
- prise en charge modalité d’intégration des PES
- PEMF

Point sur la scolarisation des moins de 3 ans.

L’UNSA est intervenu sur la non prise en compte des moins de 3 ans et rejoint en cela la déclaration du SNUipp-FSU. Le SNUipp-FSU précise en évoquant des moyennes en maternelle très fortes et donc les non inscriptions des TPS car la qualité d’accueil n’est pas là. Nous réitérons la demande que sur toutes les écoles apparaissent le nombre de TPS accueillis et le nombre en prévision pour la carte scolaire. L’administration se demande s’il y aura une évolution de cette prise en compte plus tard ? On peut le penser mais aujourd’hui ça ne changera pas. Le SNUipp-FSU a ajouté que dans les faits, nous n’avons pas de progression de scolarisation des moins de 3 ans dans l’Orne. Nous avons pointé l’absence de créations de postes spécifiques pour les moins de 3 ans. L’administration nous a répondu qu’elle n’avait pas les mêmes retours sur le dispositif.

Mesures présentées pour la carte scolaire :

Classes

Fermetures 29

Ouvertures 6

Mesures diverses

Fermetures 9.50

Ouvertures 8.25

Dont PEMF : 3 fermetures – 5 ouvertures Projet d’implantation de postes

Postes PDMQDC (6.5) dont 1.5 pour le REP+ 1 pour RRS (0.5 pour Flers + 0.5 pour Vimoutiers) et 4 hors Education prioritaire

Brigade (4) dont 2 pour « compensation REP+ » et 2 pour remplacement CFR (congé de formation)

Comex 0.50 pour Vimoutiers

Prise en charge modalité d’intégration des PES 7

Réserve de postes 8.25

Concernant les 7 postes " prise en charge modalité d’intégration des PES" le SNUipp-FSU est intervenu car ils ne correspondent à rein du point de vue de la carte scolaire. Ces moyens ne doivent pas disparaître !

Le solde du département est de 0 poste. Le DASEN a fermé plus de postes qu’il n’en a ouvert, ce qui nous fait une réserve de postes de + 8.25 qui serviront pour les réajustements en juin et/ou en septembre.

Ouvertures de classes : Alençon Emile Dupont, Masson, Robert Desnos ; RPI St-Maurice-du-Désert / La Coulonche / La Sauvagère ; RPI La Chapelle-Biche / St-Clair-de-Halouze ; Le Mêle-sur-Sarthe.

Fermetures de classes : Crouttes ; Gacé ; St-Maurice-les-Charencey ; Alençon Courteille, Montsort, Jean de la Fontaine ; Argentan Fernand Léger, Victor Hugo, Anne Franck ; Occagnes ; RPI Médavy / Almenêches / Macé ; Champsecret ; La Ferté-Macé Charles Perrault, Raoul Dufy ; Flers Roland ; Flers Roland/Victor Hugo ; Landisacq ; Messei ; St Cornier-des-Landes ; RPI Lonlay-l’Abbaye / St Bomer-les-Forges ; RPI St Pierre-d’Entremont / Cerisy-Belle-Etoile ; Condé-sur-Huisne ; Le-Gué-de-la-Chaine ; Longny-au-Perche ; Mauves-sur-Huisne ; Mortagne-au-Perche Aristide Briand ; Tourouvre ; RPI Hauterive / Le Ménil-Brout / Neuilly-le-Bisson ; Vimoutiers Flaubert-La Varende (CLIS)

Ouvertures de classes d’application : Alençon Molière (poste d’application élémentaire) ; Flers Les Vallées (1 poste maternelle + 1 poste élémentaire) ; Condé-sur-Huisne (poste élémentaire) ; Le-Mêle-sur-Sarthe (poste élémentaire)

Fermetures de classes d’application : Alençon Jules Ferry (classe d’application maternelle + 0.50 décharge de d’application), Emile Dupont (classe élémentaire + 0.25 décharge d’application), Montsort (0.25 décharge d’application)

Fermetures décharges de direction : Damigny (0.25) ; Sées Louis Forton (0.50) ; Igé / Le-Gué-de-la-Chaîne (0.25).

Point sur les remplacements :

L’UNSA a pointé les difficultés de remplacement ( en rejoignant ainsi la déclaration du SNUipp-FSU) et se demande pourquoi il n’y a pas plus de postes brigades. Le DASEN a fait remarquer que depuis son arrivée en 2011, il n’avait pas supprimé de postes et qu’il en avait même créé 3 à la rentrée de 2013. La FSU a fait remarquer que sur les 3 créés, 1 seul avait été pourvu du fait du déficit de personnel. Et avant 2011, il y avait déjà eu 15 postes de brigades supprimés. L’administration a rappelé qu’il y avait un équilibre à maintenir entre postes et personnels. Pour rappel, l’Orne est déficitaire de 2.70 personnels. Ceci dit, d’administration reconnait les besoins en remplacement. Avec les 8.5 postes en réserve et selon le nombre d’ouvertures – réouvertures de classes, il ouvrira des postes de brigades à la rentrée.

Point sur les créations de postes PEMF dans le département :

Le SNUipp-FSU a demandé des précisions sur les implantations des postes PEMF. Réponse de l’administration : volonté de renforcer le potentiel de formateurs dans le département. Surtout avec les 72 PES prévus l’année prochaine.

Volonté d’un maillage territoriale : ouvrir des postes en dehors d’Alençon (circonscriptions de Mortagne et de Flers). C’est un pari car il faut que ces postes soient demandés par des PEMF et l’administration souhaite renforcer le vivier de collègues PEMF dans le département. Choix des circonscriptions pour l’instant : Flers car c’est le 2ème point le plus urbanisé du département. Et Mortagne pour rendre la circonscription plus attractive.

Les critères pour choisir entre la création en maternelle ou en élémentaire : la carte existante et le maintien d’un équilibre entre maternelle et élémentaire.

Point sur le REP+ :

Le SNUIpp-FSU a dénoncé qu’il n’y ait pas la création d’un poste complet « plus de maitres que de classes » par école et se demande si la création de 2 postes brigades sur le REP+ sera suffisant.

Réponse : il y aura ½ poste dans chacune des 3 écoles pour permettre de travailler sur la transversalité. Le SNUIpp-FSU fait remarquer que si l’institution n’a pas effectué de bilan qualitatif sur les dispositifs déjà en place, le SNUipp-FSU en a effectué : il apparaît que le dispositif est nettement plus satisfaisant avec un poste entier.

Pas de réponse concernant la création des 2 postes brigades.

Ouvertures – fermetures de postes :

Nous sommes intervenus sur plusieurs fermetures prévues :
- les écoles de Crouttes et de Saint-Maurice-les-Charencey qui sont des écoles 3 classes. Si une fermeture a lieu, ces deux écoles n’auront plus que 2 classes soit des classes à quadruple niveaux. Mais surtout ces fermetures mettent en péril l’existence de ces écoles.

- Argentan Fernand Léger et Victor Hugo, La Ferté-Macé Charles Perrault, St Denis sur Sarthon, Flers Roland, Messei, St Cornier des Landes, RPI Lonlay l’Abbaye / St Bomer des Forges, RPI St Pierre d’Entremont / Cerisy Belle Etoile ; Condé sur Huisne ; Tourouvre ; Le Gué de la Chaine.

Nous avons demandé également des ouvertures dans les écoles d’Ecouché et de Valframbert du fait de leurs effectifs. Nous avons demandé l’ouverture de décharges de direction à l’école Masson d’Alençon en raison du passage à 9 classes. Nous sommes intervenus sur la fermeture de décharge de l’école de Damigny parce qu’il y a 9 classes.

Votes :

Vote 1er degré : 9 contre  c’est un vote unanime, il y aura donc un CTSD de repli qui aura lieu le 18 avril. Vote 2nd degré : 8 contre (4 FSU, 2 Sud-Education, 2 UNSA), 1 abstention (SGEN-CFDT)

Questions diverses :

La FSU et Sud-Education avaient des questions diverses.

Voici nos questions. Carte scolaire-Rentrée 2014 :

Projet de pôle La Sauvagère/ La Coulonche/ Saint Maurice du Désert : où en sommes-nous ?

Réponse : création d’un poste élémentaire à La Sauvagère ; travaux de rénovation à l’école de La Coulonche ; statu-quo concernant le pôle scolaire.

Quelle est la liste des postes bloqués pour les PES à temps plein et à mi-temps ? Réponse : nous aurons la liste demain vendredi. L’inspection nous a annoncé qu’il n’y aura pas 2 PES dans la même école. Les écoles qui ont eu 2 ans de suite un PES n’en auront pas sauf s’il y a un poste « plus de maitres que de classes » Les PES seront sur des postes vacants hors poste ASH, brigade, composite.

Direction d’école :

Nous demandons un groupe de travail départemental sur la direction d’école dans le cadre du chantier travail sur la direction d’école. Réponse favorable de l’administration.

Point sur les EVS aide à la direction : nous avons demandé ce qu’il en était pour la rentrée prochaine. Pas d’informations à ce jour de l’administration.

REP et REP+ :

Nous avons demandé un bilan de tous les moyens actuels en personnel « Éducation Nationale » sur les REP et le REP+. Nous avons demandé également le retour de postes d’assistant pédagogique dans les écoles du RRS de Flers. « Plus de maîtres que de classes » :

Quel est le calendrier prévu pour l’appel à projet ?

- Courant de la semaine prochaine un courrier sera envoyé aux écoles pour préciser le cadre avec le cahier des charges départemental.
- Les écoles auront un mois pour rédiger un avant-projet, cela pourra être beaucoup plus succinct que ce qui a été demandé l’année dernière : jusqu’au 16 mai.
- 20 mai : les réponses seront envoyées aux écoles.
- A nouveau, les écoles retenues auront un mois pour rédiger le projet définitif.

Dans les 6.5 postes, 1.5 sont pour le REP+ et 1 pour le RRS. Il reste donc 4 postes pour le reste du département. Il est possible qu’il y ait des postes à mi-temps, il pourrait y avoir entre 4 et 8 écoles concernées (en plus, des 5 postes déjà existants).

Dans les projets, ce qui sera retenu :
- la qualité des projets
- et à qualité égale, le maillage géographique pourra intervenir

PDF - 97.8 ko
décla snu ctsd 100414-version déf

 

2 visiteurs en ce moment

*Top Espace Pyramide
2, avenue Basingstoke
61 000 Alençon
Email : snu61@snuipp.fr
Téléphone : 02 33 26 80 95
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Orne, tous droits réservés.